Dès le Moyen-Âge, les moines associaient les vertus des plantes et de l’eau-de-vie pour conserver le suc des racines médicinales.

Aujourd’hui encore, l’eau-de-vie d’Armagnac continue de réjouir le cœur et l’esprit. Situés au coeur du Bas Armagnac Noir, nous produisons au Domaine de Rébert seulement quelques milliers de bouteilles d'Armagnac par an.

Vendangé en octobre, à belle maturité, le raisin issu de nos cépages baco, ugni blanc et folle-blanche est pressé puis vinifié par nos soins.

Dès novembre, juste après sa fermentation et net de tout stabilisateur, ce vin est distillé dans l’alambic en cuivre qui officie dans la famille depuis le 19ème siècle.

Si vous désirez en savoir plus sur le processus de fabrication de l'Armagnac, nous vous invitons à consulter le site du Bureau National Interprofessionnel de l'Armagnac (BNIA) à l'adresse suivante :
www.armagnac.fr

 
De l'alambic va couler la "Blanche": une eau-de-vie à 56°, légère et limpide, qui affirme déjà son caractère fruité et son potentiel de vieillissement.

La "Blanche" (si elle n'est pas mise de côté pour servir en cocktail ou en cuisine) est ensuite placée en fûts de chêne neufs pendant 12 mois. C'est à partir de ce moment que l'Armagnac va prendre sa couleur dorée de bois précieux, et qu'il va développer ses arômes de grillé, de vanillé, d'épices et de fruits secs... ce que l'on désigne par le "rancio" de l'Armagnac.

A l’ombre du chai silencieux,
l’Armagnac vieillit pendant de nombreuses années, objet de respect et de soins attentifs, dans une atmosphère à 70% de taux d'humidité.

Malgré cela, le temps fait son oeuvre,
et l'Armagnac subit chaque année une perte en volume et en degré d'alcool: c'est "la part des anges"!

 
Tiré et mis en bouteille au fur et à mesure, l'Armagnac doit être sorti de son logis de chêne le plus tard possible, car une fois placé dans le verre,
le processus de vieillissement s'arrête et l'Armagnac, contrairement au vin, ne se bonifie plus.

C'est pourquoi vous trouverez sur chacun de nos produits la date de mise en bouteille.